ATTENTION En raison d’une possible grève des transports annoncée à partir du 5 décembre, le programme ci-dessous est susceptible de modifications. Le programme sera actualisé sur ce site en fonction de l’évolution de la situation.

Colloque organisé par:

Helene N. Andreassen, UiT Université arctique de Norvège (Norvège)
Isabelle Racine, Université de Genève (Suisse)
Elissa Pustka, Université de Vienne (Autriche)
Sylvain Detey, Université Waseda  (Japon)
Olivier Baude, Université Paris Nanterre/HUMA-NUM (France)
Marie-Hélène Côté, Université de Lausanne (Suisse)
Julien Eychenne, Hankuk University of Foreign Studies (République de Corée)

En collaboration avec:

l’Ecole de langue et de civilisation françaises (ELCF), de l’Université de Genève, Suisse: https://www.unige.ch/lettres/elcf/fr/

Lieu du colloque : Maison de Norvège, Cité Internationale de Paris, Boulevard Jourdan, Paris 14

Mercredi 4 décembre

10.00 – 10.15 : Mot de bienvenue

10.15 – 10.45 : Jacques Durand (U. Toulouse Jean Jaurès, France) & Chantal Lyche (U. d’Oslo, Norvège), « Variation et variétés du français à la fin du XIXe siècle : les leçons de Paul Passy »

10.45 – 11.15 : François Dell (CNRS, France) & Romain Benini (Sorbonne Université, France), « L’accent à la césure dans les alexandrins de Racine »

11.15 – 11.30 : Laurie Buscail (U. de Perpignan, France), Léa Courdès-Murphy (U. Toulouse Jean Jaurès, France), James Hawkey (U. de Bristol, Grande-Bretagne), Maï Leray (U. de Perpignan, France) & Henry Tyne (U. de Perpignan, France), « LVTI : projet d’enquête sur le français de Catalogne »

11.30 – 12.00 : Marc Chalier (U. Passau, Allemagne), « Les normes de prononciation en Suisse et au Québec : productions et perceptions »

12.00 – 14.00 : DÉJEUNER

14.00 – 15.00 : Conférence plénière : André Thibault (Sorbonne Université, France), « Le destin de ‹-oir(e)› en français laurentien et la neutralisation de l’opposition /ɑ/ ~ /ɔ/ devant /ʁ/ »

15.00 – 15.30 : Hugo Saint-Amand Lamy (U. de Lausanne, Suisse), « Phonologie d’un français presque contemporain : quelques défis posés par la combinaison de PFC et de corpus géolinguistiques plus anciens »

15.30 – 16.00 : PAUSE

 16.00 – 16.30 : Julie Rouaud & Anne Przewozny-Desriaux (U. Toulouse Jean Jaurès, France), « Phonologies en contact à Montréal : de l’influence du français sur l’anglais québécois »

16.30 – 17.00 : Marie-Hélène Côté (U. de Lausanne, Suisse), « Le traitement des données de liaison : retour sur le codage PFC »

17.00 – 17.30 : Helene N. Andreassen (UiT U. arctique de Norvège, Norvège), Isabelle Racine (U. de Genève, Suisse), Marie-Hélène Côté (U. de Lausanne, Suisse), Julien Eychenne (Hankuk University of Foreign Studies, Corée du Sud) & Sylvain Detey (U. Waseda, Japon), « La distribution de synérèse/diérèse dans la phonologie du français contemporain : perspectives de codage »

Jeudi 5 décembre

9.30 – 10.00 : Tracey Adams (U. of Texas at Austin, Etats-Unis), « The saliency of phonetics in language mixing »

10.00 – 10.30 : Giulia De Flaviis & Oreste Floquet (U. Sapienza, Italie), « Recherches sur la phonologie du français de Niamey (Niger)»

10.30 – 11.00 : Renault Govain (U. d’Etat d’Haïti, Haïti), « Aspects phonologiques du français haïtien : influences du créole »

11.00 – 11.15 : PAUSE

11.15 – 11.45 : Michel Wauthion (U. degli Studi di Pavia, Italie), « La variation prosodique régionale en français calédonien »

11.45 – 12.15 : Ekaterina Tckhovrebova (U. de Berne, Suisse), « La variation dans l’inventaire vocalique du français contemporain : approche dialectométrique »

12.15 – 14.15 : DÉJEUNER

14.15 – 14.45 : Joshua M. Griffiths (U. of Texas at Austin, Etats-Unis), « Un traitement quantitatif de la sociophonologie du schwa en français métropolitain »

14.45 – 15.15 : Sabrina Roh (U. de Lausanne, Suisse), « Un projet à l’interface de la phonologie et de la pragmatique : défis méthodologiques et premiers résultats »

15.15 – 15.45 : Gasparde Coutanson (U. Paris Nanterre, France), « Etude du pataquès dans un corpus de chansons traditionnelles et comparaison avec d’autres types de corpus oraux »

15.45 – 16.15 : PAUSE

16.15 – 16.30 : Gabriel Bergounioux (U. d’Orléans, France), « A quoi devrait ressembler une structure de recherche collective pour l’étude du français aujourd’hui ? »

16.30 – 17.00 : Christoph Gabriel & Jonas Grünke (U. Mainz, Allemagne), « Aspects prosodiques du FLE produit par des apprenants allemands-turcs : premiers résultats d’une tâche d’évaluation du degré d’accent étranger »

17.00 – 17.30 : Fabián Santiago (U. Paris 8, France) & Paolo Mairano (U. de Lille, France), « Les effets du renforcement prosodique sur les voyelles en français L2 »

Vendredi 6 décembre

9.30 – 10.00 : Dominique Nouveau (U. Radboud, Pays-Bas), « Les contextes de l’e caduc selon Maurice Grammont : une expérimentation en master de Sciences du langage »

10.00 – 10.30 : Leonardo Durán (U. d’Avignon, France), « L’apprentissage de la prononciation du français chez les apprenants hispanophones : le cas des voyelles /e/ – /ɛ/ – /ə/ »

10.30 – 11.00 : Vincent Chanethom (George Mason University, Etats-Unis), « Acoustic distance implementation between French nasal vowels in L2 speech« 

11.00 – 11.15 : PAUSE

11.15 – 11.45 : Romain Isely, Julie Decap, Marion Didelot & Isabelle Racine (U. de Genève, Suisse), « Ch’ui [z]’allée à G’nève », regard sur le schwa et la liaison dans les chunks »

11.45 – 12.15 : Elisabeth Heiszenberger, Luise Jansen & Elissa Pustka (U. de Vienne, Autriche), « Liaison et fréquence de construction : le cas de la liaison facultative après « être » chez les apprenants autrichiens »

12.15 – 14.15 : DÉJEUNER

14.15 – 14.45 : Mathilde Chamot (U. de Genève, Suisse), Vera Regan (University College Dublin, Irlande) & Isabelle Racine (U. de Genève, Suisse), « L’acquisition de la compétence sociolinguistique par les apprenants anglophones irlandais : premières données du projet IPFC-Irlande »

14.45 – 15.15 : Anika Falkert (U. d’Avignon, France), « L’évaluation de la compétence sociolinguistique et ses enjeux pour la didactique de l’oral »

15.15 – 15.45 : Elissa Pustka (U. de Vienne, Autriche), « L’influence de l’orthographe sur la prononciation du FLE »

15.45 – 16.15 : PAUSE

16.15 – 16.45 : Janine Berns (U. Radboud, Pays-Bas), « IPFC comme outil pour combattre l’anxiété langagière en classe »

16.45 – 17.15 : Galina Boubnova (U. Lomonossov, Russie), « Composante phonétique du français oral L2 »

17.15 – 17.45 : Nathalie Dherbey-Chapuis (Haute Ecole pédagogique de Fribourg, Suisse), « Didactique de la prononciation : communicative ou explicite ? »

17.45 : CLÔTURE