Installation d’un étudiant à Bouaké

 

Public

Adolescents et adultes de niveau C1 – C2

Objectifs

Tâche : compréhension orale d’une conversation concernant l’installation d’un étudiant à Bouaké (Côte d’Ivoire)

Sociolinguistique : sensibilisation au français de la Côte d’Ivoire

Discours : approche des marques de l’oral spontané

Phonologie : approche de la liaison obligatoire/facultative

Matériel PFC

Extrait de conversation libre – code locuteur PFC : ciafo1l (Côte d’Ivoire). Durée : 1’16 [388.66, 464.91]

Thèmes

Géographie de la Côte d’Ivoire, la ville de Bouaké

Installation d’un étudiant à Bouaké

Genre

Récit

Type de français

Français ivoirien, locuteur jeune, masculin

Matériel complémentaire

Carte d’Afrique, carte de Côte d’Ivoire

 

 

 

Pré-écoute

 

 

 

Exercice de localisation

 

Regardez le document 1, puis répondez aux questions.

 

1.Observez la carte, puis essayez de deviner :

– de quel continent s’agit-il ?

de quel pays s’agit-il ?

– comment s’appelle sa capitale ?

– quelles sont les deux plus grandes villes après la capitale ?

– quels sont les autres pays voisins ?

 

CARTES

 

 

2. Donnez la position géographique de la Côte d’Ivoire : décrivez la position sur le continent, nommez les pays avec lesquels la Côte d’Ivoire a une frontière commune.

 

 

 CARTE

 

Ecoute globale du document

 

 

Lisez les questions ci-dessous. Ecoutez l’extrait, puis répondez.

 

 

a) Combien de locuteurs entendez-vous ?

 

b) Quel est le sujet de la conversation ?

 

c) Que peut-on dire sur cet étudiant :

– quel est son pays d’origine ?

– dans quelle ville habite cet étudiant ?

– comment apprécie-t-il ses conditions de vie ?

 

 

 

 

 

Ecoute détaillée du document

 

1. Lisez les phrases ci-dessous. Ecoutez l’extrait, répondez par vrai ou faux tout en justifiant votre réponse. Si besoin, vous pouvez disposer d’une seconde écoute.

 

 

 

Vrai

Faux

Justification

 

Pendant ses études il habitait chez un tuteur.

 

 

 

 

Le tuteur n’était pas d’accord pour qu’il vive seul.

 

 

 

 

L’argent envoyé pour vivre était suffisant.

 

 

 

 

Il faisait ses études en médecine.

 

 

 

 

Il travaille en même temps pour gagner sa vie.

 

 

 

 

 

 

2. Lisez les questions, puis essayez d’y répondre en justifiant vos réponses :

 

 

Est-il toujours étudiant ?

 

 

Dans quel domaine fait-il ses études ?

 

 

 

Transcription

 

Complétez la transcription ci-dessous avec les séquences suivantes :

 

Séquences :

1. l’argent qu’on m’envoyait bon

2. faire la fête, avec les copains, bon

3. je vais prendre mon cas parce que, les cas sont légion

4. bon, à la fin du mois, on m’envoie mon argent

 

F : Bon à Bouaké bon, la vie était, la vie d’un étudiant à Bouaké, (XX) (silence)………………………….. Moi mon cas bon, la vie était bien. Parce que à Bouaké, je, je devais habiter chez un tuteur. Mais mon tuteur…

E : (XX).

: Au quartier Commerce, mais je savais que mon tuteur connaissait bien, euh, les étudiants en médecine et que il y a un étudiant en médecine qui louait une maison en ville, donc, sa chambre était libre. Une chambre individuelle. Donc il m’a dit bon, (claquement de mains) si tu estimes que tu veux pas vivre ici avec moi, tout ça, tu es un étudiant, tu es un grand garçon, (claquement de mains) j’ai une chambre à te proposer. Et c’est comme ça, il m’a proposé la chambre, je suis allé vivre là-bas………………………….. (XX), bon (silence). Pour les cours, les TD tout ça, puisque je suis sur l/ j’étais au Campus Un,

E : Oui.

F : C’est là-bas la fac de sciences éco est, donc il y avait, v/ vraiment pas de problème. Maintenant,……………………………….. , une fois que tu enlèves l’argent pour manger, pour truc, on est tenté maintenant d’aller en ville, ………………………………………

 

 

La liaison obligatoire et facultative

 

 

1. Lisez l’extrait, puis soulignez tous les cas de liaison obligatoire et facultative.

 

F : Bon à Bouaké bon, la vie était, la vie d’un étudiant à Bouaké, (XX) (silence). Je vais prendre mon cas parce que, les cas sont légion. Moi mon cas bon, la vie était bien. Parce que à Bouaké, je, je devais habiter chez un tuteur. Mais mon tuteur…

E : (XX).

F : Au quartier Commerce, mais je savais que mon tuteur connaissait bien, euh, les étudiants en médecine et que il y a un étudiant en médecine qui louait une maison en ville, donc, sa chambre était libre. Une chambre individuelle. Donc il m’a dit bon, (claquement de mains) si tu estimes que tu veux pas vivre ici avec moi, tout ça, tu es un étudiant, tu es un grand garçon, (claquement de mains) j’ai une chambre à te proposer. Et c’est comme ça, il m’a proposé la chambre, je suis allé vivre là-bas. Bon, à la fin du mois, on m’envoie mon argent, (XX), bon (silence). Pour les cours, les TD tout ça, puisque je suis sur l/ j’étais au Campus Un,

E : Oui.

F : C’est là-bas la fac de sciences éco est, donc il y avait, v/ vraiment pas de problème. Maintenant, l’argent qu’on m’envoyait bon, une fois que tu enlèves l’argent pour manger, pour truc, on est tenté maintenant d’aller en ville, faire la fête, avec les copains, bon.

 

 

2. A partir des exemples de l’extrait, dégagez des règles. Dans un deuxième temps écoutez l’enregistrement attentivement et dites où la liaison obligatoire n’est pas faite par le locuteur.

 

Type de liaison

Exemples de l’extrait

 

Réalisation par le locuteur

 

chez un tuteur

 

 

les étudiants, un étudiant

 

 

tu es un étudiant, tu es un grand

 

 

je suis allé

 

 

mon argent

 

 

on est tenté

 

 

 

Oral/écrit

 

 

En vous inspirant de la transcription, rédigez une carte postale que l’étudiant pourrait écrire à ses parents.

 

Devoir

 

Préparez un mini récit : « ma vie d’étudiant » en puisant dans votre propre expérience.