Si j’étais riche…

 

Public

Adolescents et adultes de niveau B1 – B2

Objectifs

Tâche : compréhension orale d’une conversation spontanée

Sociolinguistique : sensibilisation au français du Pays-Basque

Discours : approche des différents registres de langue (registre standard et registre familier)

Grammaire :

– approche du conditionnel présent (projet – situation irréelle)

– approche de la conjugaison des verbes du premier, du deuxième et du troixième groupes au conditionnel présent

Matériel PFC

Extrait de conversation libre – code locuteur PFC : 64asl1l (Pays-Basque). Durée : 1min 44s [1.32, 105.17].

Thèmes

Gain à la loterie : réactions et projets 

Type de français

Français du Pays-Basque, locutrice d’âge moyen

 

Ecoute globale du document : première partie

 

Lisez les questions ci-dessous. Ecoutez l’extrait, puis répondez.

 

 

1. Combien de personnes participent à la conversation ?

 

2. Laquelle de ces personnes est l’intervieweur ?

 

3. Est-ce que les personnes se connaissent ? Qu’est-ce qui vous fait dire cela ?

 

4. Quel est le ton de la conversation ?

 

5. Quelle est la question principale de cette interview ?

 

 

Ecoute détaillée du document : première partie

 

Lisez les phrases ci-dessous. Ecoutez l’extrait, répondez par vrai ou faux tout en justifiant votre réponse.

 

 

Vrai

Faux

Justification

1. La jeune femme a gagné au loto.

 

 

 

2. Si la jeune femme gagnait au loto, cela la tracasserait beaucoup.

 

 

 

3. La jeune femme a souvent imaginé ce qu’elle ferait si elle gagnait au loto.

 

 

 

4. La jeune femme voudrait acheter une ferme.

 

 

 

5. Si la jeune femme gagnait beaucoup d’argent, elle s’arrêterait complètement de travailler.

 

 

 

 

Exercice d’imagination

 

 Lisez la transcription ci-dessous, puis imaginez la suite :

– qu’est-ce qu’il y aurait dans cette ferme ?

– pour qui serait-elle construite ?

  

E : Bon, alors c’était bien ? Cette interview ?

S : Oui, c’était intéressant, oui, ouais, ouais, c’est très intéressant. Il est charmant.

E : Qu’est-ce que tu ferais si t’étais euh, si tu avais, si tu gagnais plein d’argent, et que tu devais plus travailler jusqu’à la fin de ta vie ? Je me demandais, qu’est-ce que tu ferais comme truc ?

S : Qu’est-ce que je ferais ? Euh, je sais pas, j’ai déjà réuss/ euh réfléchi ça, plein de fois.

E : Tu y as déjà réfléchi à ça ouais ?

S : Ouais, ouais. 

E : Moi ça, ça me tracasse beaucoup, je sais que je, ça va jamais arriver mais bon.

S : C’est vrai, c’est vrai ?

E : Si jamais ça arrivait, ça me tracasse beaucoup.

S : Ouais. Bon d’abord je crois que, comme tout le monde, euh, je crois que je me reposerais pendant quelque temps. Mais pas longtemps hein. Il me faut pas beaucoup euh, un mois, deux mois, quoi. Et après je crois que, sincèrement hein, je, je euh, je vais tourner toujours autour du même truc mais, je crois que je construirais ou j’achèterais une ferme par là, à l’intérieur.

 

 

 

Ecoute globale du document : deuxième partie

 

Lisez les questions ci-dessous. Ecoutez l’enregistrement, puis choisissez les bonnes réponses.

 

1. De quel projet parle-t-on ?

a) d’acheter une ferme pour y élever des animaux

b) de construire une ferme pour y accueillir des personnes handicapées

c) de construire une ferme pour y accueillir des animaux abandonnés

 

2. Le projet dont les locuteurs parlent est

a) un projet réel qui est en train de se réaliser

b) un projet réel qui se réalisera dans le futur

c) un projet qui pourrait se réaliser si les conditions étaient favorables

 

3. Le projet pourrait être réalisé

a) si la locutrice gagnait beaucoup d’argent

b) si la locutrice avait des aides du gouvernement

c) si la locutrice travaillait plus

 

Ecoute détaillée du document : deuxième partie

 

Lisez les phrases ci-dessous, puis reconstituez la suite logique de la conversation en remettant les répliques dans l’ordre. Vous pouvez vous aider de l’enregistremen :

 

1. S : On aurait sûrement une ferme avec des vaches, des chevaux.

2. S : Et après je crois que je construirais ou j’achèterais une ferme par là, à l’intérieur.

3. E : Qu’est-ce que tu ferais si tu gagnais plein d’argent, et que tu devais plus travailler jusqu’à la fin de ta vie ?

4. S : Bon, d’abord, je crois que, comme tout le monde, je crois que je me reposerais pendant quelque temps.

5. S : J’y accueillerais des personnes handicapées : ça serait des adultes ou des enfants.

 

Approche du conditionnel présent

 

1. Lisez la transcription et les verbes à l’infinitif ci-dessous. Trouvez la bonne place pour les verbes en les  conjuguant correctement : gagner, acheter, employer, continuer, empêcher, rapporter, se reposer, arriver, être, avoir, faire, devoir, pouvoir, construire, accueillir, permettre

 

E : Bon, alors c’était bien ?  Cette interview ?

S : Oui, c’était intéressant, oui, ouais, ouais, c’est très intéressant. Il est charmant.

E : Qu’est-ce que tu ……….si tu ………..euh, si tu……….., si tu …………..plein d’argent, et que tu …………plus travailler jusqu’à la fin de ta vie ? Je me demandais, qu’est-ce que tu…………comme truc ?

S : Qu’est-ce que je………..? Euh, je sais pas, j’ai déjà réuss/ euh réfléchi ça, plein de fois.

E : Tu y as déjà réfléchi à ça ouais ?

S : Ouais, ouais. 

E : Moi ça, ça me tracasse beaucoup, je sais que je, ça va jamais arriver mais bon.

S : C’est vrai, c’est vrai?

E : Si jamais ça ……………., ça me tracasse beaucoup.

S : Ouais. Bon d’abord je crois que, comme tout le monde, euh, je crois que je ……….pendant quelque temps. Mais pas longtemps hein. Il me faut pas beaucoup euh, un mois, deux mois, quoi. Et après je crois que, sincèrement hein, je, je euh, je vais tourner toujours autour du même truc mais, je crois que je …………ou je …………..une ferme par là, à l’intérieur. Et, j’y …………, j’y …………..des personnes handicapées.

E : Ah ouais ?

S : Alors euh, ouais, ouais, ouais, ça …………des, ça……………des, ou des adultes ou des enfants ou, je sais pas encore quoi, mais, oui, je, je, se/, je, sincèrement. Alors je sais pas, on aurait sûrement une ferme avec des vaches, des chevaux, hum, tout un, ouais, tout ce qui va, tout ce qui va avec quoi, tu vois ? Et puis euh, et puis ouais, je crois. Je…………..donc des gens et. Ouais. Oui parce que tous ces établissements là, en fait, ils appartiennent au départ à des fonds privés quoi, plus qu’à. Donc euh, voilà. Et ensuite eh ben, bien sûr, convention avec l’état, et cetera, et cetera. Donc euh, en fait euh je crois que je………………..à travailler.

E : Ouais. Tu………….un projet quand même, autour, où…

S : Ouais, ouais, ouais, oui, oui.

E : Ça te…………..de travailler différemment ?

S : Ce qui ne me…………….pas, de partir euh, de temps en temps, puisque comme je serais euh, riche euh, je…………me permettre de partir.

E : Et ouais.

S : Hein, c’est ça, voilà.

E : Et en plus le projet, là il te………….auss/ il…………..un peu d’argent.

S : Voilà.

E : Quand même.

S : Parce qu’une fois en fait tu sais, j’y a/, j’avais euh, je…

 

2. Quel temps est le plus souvent utilisé dans cette conversation ? Justifiez votre réponse en donnant des exemples.

 

3. Qu’est-ce que ce temps exprime dans la conversation ?

 

 

Formulation de la règle

 

Observez le tableau ci-dessous, puis complétez la  règle.

 

Les valeurs modales du conditionnel présent

 

Dans l’exercice précédent le conditionnel présent exprime ……………………………………………..

Quelles peuvent les autres valeurs modales du conditionnel ?

       

       

La formation du conditionnel présent

 

La morphologie du conditionnel comporte à la fois une marque de futur et une marque de passé.

On forme le conditionnel présent en ajoutant les terminaisons …………….au radical………………

 

Exemples

 

1er groupe

 

2ème groupe

3ème groupe

Gagner

Finir

Partir

 

Cas particuliers

 

1er groupe

 

2ème groupe

3ème groupe

Peser, jeter, envoyer…

 

Devoir, falloir, voir…

 

 

 

Structure avec « si »

 

 

1. On utilise le conditionnel pour imaginer une autre réalité, ce conditionnel se rencontre surtout dans une hypothèse avec « si ».

 

– Dans quelle partie de la phrase apparaît le conditionnel 

 

– Quel temps utilise-t-on après le « si » ?

 

2. Lisez les phrases ci-dessous et choisissez la bonne forme.

  1. Si j’étais/je serais riche, je ne travaillais/travaillerais plus.
  2. Et si vous aviez/auriez une grande maison, vous achetiez/achèteriez un chien ?
  3. Nous pouvions/pourrions voler, si nous avions/aurions des ailes.

 

 

 

 

 

Exercices de consolidation

 

1. Ecoutez les dialogues reconstitués ci-dessous, puis conjuguez les verbes à l’infinitif correctement.

 

1. E1 : Qu’est-ce que vous (faire) si…

P : …Si on (gagner) au loto ? Donc je pense que moi déjà c’est ça. On (réacheter) une maison, et…

E1 : Je pense que, déjà on, on (payer) peut-être ce que, on…

P : Oui, la banque.

E1 : Le prêt qu’on a sur ce…

E2 : [Vous] (rembourser) le prêt.

 

2. S : Je m’étais imaginé, j’avais joué au loto, et je m’étais imaginée que j’allais gagner. Et je me rappelle j’étais sur la, j’étais en voiture, j’étais sur la route de (XX), en me disant ‘ben, tiens, qu’est-ce que je pourrais faire ?’ Et il y a une maison que j’adorais. Et je me disais, ‘je (acheter) cette maison’.

E : Et tu voyage/ à, à part ça, tu (voyager) pas ? Tu (faire) pas le tour du monde ?

S : Non, non.

E : Des voyages de temps en temps.

S : J/, je crois pas. Ouais. Enfin je (faire) euh, j/, je euh, je (partir). Même si c’était mon argent, je crois que tu vois je (culpabiliser) à… En fait, ce que je (aimer), c’est pouvoir, pouvoir vivre, sans le besoin d’argent.

 

2. Expliquez les changements des verbes suivant : faire, payer, acheter.

 

3. Exercice oral collectif 

Chaque apprenant devra à tour de rôle former une phrase sur le modèle « si+imparfait suivi du conditionnel » en reprenant la principale de l’élève précédent.

 

Exemple : « Si j’étais riche, j’achèterai une voiture » « Si j’achetais une voiture, je ferais le tour de l’Europe » « Si je faisais le tour de l’Europe…. » et ainsi de suite.  

 

Approche du registre standard et du registre familier

 

Lisez les phrases de la colonne gauche en  soulignant des mots appartenant au registre familier. Ensuite réécrivez les mêmes phrases dans la colonne droite au registre standard.

 

Le registre familier

Le registre standard

 

Qu’est-ce que tu ferais si tu gagnais plein d’argent ?

 

Qu’est-ce que tu ferais comme truc ?

 

J’ai déjà réfléchi plein de fois.

 

Ouais, ouais.

 

Je vais tourner toujours autour du même truc.

 

 

Production écrite

 

Choisissez une de ces situations imaginaires et rédigez un texte de 10-15 lignes.

 

a. Et vous, qu’est-ce que vous feriez si vous gagniez beaucoup d’argent ?

b. Qu’est-ce que vous feriez si vous étiez  président de la République?

c. Qu’est-ce que vous feriez si vous étiez le maire de votre ville ?

d. Qu’est-ce que vous feriez si vous aviez des pouvoirs magiques ?

e. Qu’est-ce que vous feriez si vous étiez  un scientifique ?